Dictionnaire des qualificatifs méprisants attribués à Jean-Luc Mélenchon et la France Insoumise

De WikiPhi
Aller à : navigation, rechercher

A

  • Apparatchik: (24 Juin 2017)Dans une interview donnée à Europe 1, Laurent Bigorgne, directeur de l'Institut Montaigne et soutien de Emmanuel Macron qualifie ainsi Jean-Luc Mélenchon en rapport avec sa carrière politique, il le décrit également comme quelqu'un "qui vit aux crochets des concitoyens depuis des décennies"[1]
  • Abrutis: (30 Aout 2017) Dans un commentaire d'une interview d'Emmanuel Macron, le journaliste Eric Brunet de BFMTV a déclaré à propos des électeurs de la France Insoumise lors des Présidentielles de 2017: "Malheureusement elle fait 19%, il y a 19% d'abrutis qui pensent que Hugo Chavez ou Maduro peut sauver la France". On dit Brunet est fou, il exagère, non, non, non."[2]. Il s'excusera quelques jours plus tard, dans un tweet "De retour à Paris, j'ai tenu des propos excessifs à l'endroit des électeurs de Jean-Luc Melenchon. Certains, je le sais, ont été blessés."[3]

B

  • Bourrin: Le député LREM Oliver Verran, a déclaré suivant Libération, "Il faut pilonner le bourrin Mélenchon, le remettre à sa place : non, ce n’est pas un "type sympa""[4]

C

  • Chef de bande: (22 Juin 2017)Description de Jean-Luc Mélenchon lors de son entrée à l'Assemblée Nationale accompagné des députés France Insoumise par Le Figaro[5]
  • Cancres: Serge Raffy sur CNEWS, le 27 Juin 2017, à propos des députés France Insoumise ne portant pas de cravattes, pour lui c'est la preuve "qu'il ne veulent pas gouverner"[6]

D

  • Dangereux: (27 Juin 2017). Description donnée par Manuel Valls, insistant sur la violence des propos de Jean-Luc Mélenchon sur les accusations portées par lui sur Bernard Cazeneuve dans l'affaire Rémi Fraisse, ainsi que les accusations de triche à propos de Manuel Valls lors de l'élection législatives de 2017.[7]. Propos répétés chez Jean-Jacques Bourdin, le 4 Juillet 2017 "de gens que je considère dangereux pour notre démocratie et pour la République."[8]

F

  • Un nouveau fascisme rouge: (30 Juin 2017). Prétextant de la violence verbale de Mélenchon envers les journalistes, Aurélien Véron fait de la politique-fiction affirmant que la politique économique de Mélenchon appauvrirait les masses populaires françaises qui ne tarderaient pas d'aller manifester dans la rue contre lui, toujours selon Véron, Mélenchon enverrait alors la police "nettoyé" les rues, alors qu'une "purge violente" des médias se déroulerait. Il prétend également que le programme de Mélenchon était "plus dangereux que celui du FN", car le programme du FN était " trop respectueux de la démocratie sur laquelle ce dernier s’asseyait, lui, sans tergiverser" [9]

G

  • Gourou de la France Insoumise: (22 Juin 2017)Description de Jean-Luc Mélenchon par Bruno-Roger Petit, chroniqueur au journal Challenges[10]

M

  • meute rouge : (30 Juin 2017) description du mouvement de la France Insoumise par Aurélien Véron dans le journal Atlantico[11]

N

  • Névrosé: (11 Septembre 2017) Agacé de l'intervention d'un auditeur de la radio France-Inter, qui est choqué d'entendre que seul des bénévoles aident les sinistrés de Saint-Martin suite au passage de l'ouragan Irma, le secrétaire d'Etat Benjamin Griveaux s'emporte contre ceux qui "seront dans la rue avec Jean-Luc Mélenchon le 23 Septembre, selon lui ces derniers "sont confrontés à leurs passions tristes" et le secrétaire d'Etat souhaite " les laissé à leur névrose". [12]

O

  • ogre: (12 Septembre 2017) L'éditorialiste Christophe Barbier sur BFM-TV, voulant décrire ce qu'il pense être la place de Jean-Luc Mélenchon face à la CGT lors des premières manifestations contre les ordonnances Macron sur la loi Travail XXL, le décrit ainsi: "Il est une éponge, il est un ogre. Il dévore et intègre à son combat tous les combats."[13] Dans le même discours, Barbier utilise aussi les mot "vampiriser" et "coloniser" pour décrire l'action de Jean-Luc Mélenchon envers le Parti Communiste, Benoit Hamon et les syndicats les plus à gauche.

S

  • se compromet avec l'islam politique, voire avec les islamistes. (27 Juin 2017) Dans Libération, Manuel Valls considère cela de la France Insoumise parce que son adversaire FI Farida Amrani aux législatives n'a pas réagi quand Dieudonné l'a soutenue contre Manuel Valls.[14]. Propos répétés chez Bourdin Direct sur RMC le 4 Juillet 2017: ""Vous avez dit : 'la France insoumise se compromet avec les islamistes'", veut encore expliciter le journaliste. Réponse de Manuel Valls : "Oui, je le pense, d'une manière générale et pas que dans cette circonscription (…) Je l'ai vu sur le terrain, en tout cas un déni de refus d'un certain nombre de soutiens…". Il s'agit donc encore du soutien de Dieudonné entre les deux tours envers Farida Amrani que cette dernière n'a pas refusé, ni condamné.[15]

Références

  1. Europe 1 Interview de Laurent Birgogne du 24 Juin 2017
  2. "VIDEO - Eric Brunet de BFMTV traite les électeurs de Mélenchon de "19% d'abrutis" Marianne le 31 Aout 2017
  3. Tweet de Eric Brunet du 1er Septembre 2017
  4. |http://www.liberation.fr/france/2017/08/31/la-bataille-de-l-opinion-est-lancee_1593398 "La bataille de l’opinion est lancée" Libération du 31 Aout 2017]
  5. le Figaro "Jean-Luc Mélenchon fait son entrée en chef de bande à l'Assemblée le 22 Juin 2017
  6. CNEWS le 27 Juin 2017
  7. Le Lab d'Europe 1 "Manuel Valls trouve que Jean-Luc Mélenchon est "dangereux" " le 27 Juin 2017
  8. Marianne "VIDEO - La France insoumise = "danger pour notre démocratie", ose Valls" le 4 Juillet 2017
  9. Atlantico, Aurélien Véron, "France insoumise : la tentation d'un nouveau fascisme rouge" le 30 Juin 2017
  10. Challenges "Mélenchon et la France insoumise, vedettes de l'Assemblée: attention danger!" le 22 Juin 2017
  11. Atlantico "France insoumise : la tentation d'un nouveau fascisme rouge" le 30 Juin 2017
  12. France-Inter le 11 Septembre, rapporté par le Lab d'Europe 1 "Le secrétaire d'État Benjamin Griveaux persuadé que les névrosés aux "passions tristes" manifesteront avec Mélenchon"
  13. "Arrêt sur Images" "Mélenchon : un ogre et un vampire selon Barbier (BFMTV)" Le 12 Septembre 2017
  14. Valeus Actuelles " Accueil Politique Valls : la France insoumise de Mélenchon “se compromet avec les islamistes” Politique Valls : la France insoumise de Mélenchon “se compromet avec les islamistes” " le 27 Juin 2017
  15. Marianne "VIDEO - La France insoumise = "danger pour notre démocratie", ose Valls" le 04 Juillet 2017